PIERRE JOLIVET

France

Scénariste / Réalisateur

Pierre Jolivet débute au cinéma en 1983 en tant que scénariste, coproducteur et acteur dans Le Dernier Combat, film de et réalisé par Luc Besson. Il coécrira également Subway puis Fortune express d’Olivier Schatzky. Il réalise son premier film en 1985 Strictement Personnel qu’il écrit et produit, nommé au César de la Première Œuvre. Depuis, il tourne beaucoup : Le Complexe du kangourou en 1986, Force Majeure en 1988 (3 nominations aux César), Simple Mortel en 1991, A l’heure où les grands fauves vont boire l’année suivante. Si les décors et les contextes de ses films changent, Pierre Jolivet parle toujours du même sujet : le combat des gens ordinaires face à l’exclusion. C’est particulièrement le cas avec Fred coécrit en 1996 avec Simon Michaël dans lequel Vincent Lindon interprète un chômeur désoeuvré; En Plein Coeur en 1998, Ma petite entreprise en 1999 (5 nominations aux Césars dont un César pour François Berléand et le Prix du meilleur scénario au Festival de Montréal) et Le frère du guerrier en 2001 (une nomination pour Mélanie Doutey) ces deux derniers étant également coécrit avec Simon Michaël. Après l’échec du film moyenâgeux Le frère du guerrier, Pierre Jolivet réunit Sylvie Testud et Sandrine Kimberlain dans la comédie Filles uniques. En 2005, Pierre Jolivet fait tourner son fils Adrien dans Zim And Co., une fable sur la désillusion de la jeunesse face à la précarité. En 2007, il retrouve ses acteurs fétiches Vincent Lindon et François Berléand dans la comédie romantique Je crois que je l’aime.